F11

Lamiaires du Monde Coleoptera Cerambycidae Lamiinae

un groupe témoin de la biodiversité à connaître et à faire connaître

Les pièges lumineux

illustration en cours de chargement... illustration en cours de chargement...

"Pour le plaisir des yeux (comme ont dit en Afrique), j’ai joint la photo de ta femelle de Prosopocera ivorensis sur le drap de chasse, capturée dans la nuit du 7 au 8 octobre 2010, ainsi qu’une vue d’ensemble, où l’on peut voir tout le foisonnement de lépido, c’est un vrai bonheur pour les lépidoptéristes." (Alain Ture, extrait de son courriel du 18 octobre 2010)

La nuit, les insectes aux mœurs nocturnes sont irrésistiblement attirés par la lumière.

Sous les tropiques, un simple néon sur le mur blanc d'une maison peut être intéressant pour peu qu'il y ait un peu de végétation aux alentours. Les lézards ne s'y trompent pas et font souvent des festins.

La méthode la plus productive consiste à placer dans un endroit propice un drap blanc verticalement tendu à une armature et que l'on éclairera à l'aide de deux ampoules électriques de 125W placées de part et d'autre du drap. Une lampe d'appel de 250W est placée à l'aide d'une perche à cinq mètres au dessous du drap. Et le tout alimenté par un groupe électrogène d'au moins 800W.

A minima, une ampoule de 125W, un ballast, une rallonge et un petit groupe peuvent déjà suffire.

Le choix des lampes est très important. Les ampoules à vapeurs de mercure offrent le double avantage de produire un spectre large dans la gamme des rayons UV auxquels les insectes sont sensibles et de fonctionner sous la pluie battante.

Ce dernier point est essentiel car bien souvent, une ondée intervenant durant la nuit fouette les insectes posés aux alentours. Ils s'envolent et viennent alors se jeter vers la lumière.

Les lampes dites mixtes où le filament de tungstène joue le rôle de ballast, dégage trop de chaleur et éclatent à la moindre averse. Elles ne peuvent être utilisées qu'en saison sèche.

L'endroit idéal pour installer un piège lumineux sera un endroit dégagé, en lisière de forêt ou à proximité d'un abattis. Les creux et les bords de cours d'eau sont à éviter.

Il est très important de piéger les nuits sans lune. En effet, sa lumière naturelle atténue l'efficacité du piège et limite fortement les chances de captures.

illustration en cours de chargement...
Lamiaires du Monde - Coleoptera Cerambycidae Lamiinae